Glaucome : la protéine tau coupable

Glaucome : la protéine tau coupable

L’équipe de la chercheuse Adriana Di Polo a découvert que le glaucome est associé à une accumulation toxique de protéine tau dans les neurones de la rétine. Dans un article qui a fait la page couverture du Journal of Neuroscience en mai 2016, les chercheurs démontrent que l’accumulation de protéine tau est en cause dans le glaucome et entraîne des dommages aux neurones. C’est également le cas pour plusieurs maladies neurodégénératives comme la maladie d’Alzheimer. Cette découverte est importante parce qu’elle ouvre de nouvelles perspectives sur l’utilisation de la protéine tau comme cible thérapeutique contre le glaucome, principale cause de cécité irréversible dans le monde.

Article paru dans Journal of Neuroscience (article complet disponible)