Prééclampsie et malformations du cœur du bébé

Prééclampsie et malformations du cœur du bébé

Les femmes enceintes qui souffrent de prééclampsie pendant leur grossesse risquent davantage de donner naissance à un bébé atteint d’une malformation congénitale cardiaque. Une vaste étude menée auprès de 1,9 million de mères et de leurs nouveau-nés par l’équipe de la Dre Nathalie Auger au CRCHUM démontre pour la première fois une association claire entre ces maladies de la mère et du bébé, dès le début de la grossesse. Cette étude, publiée en octobre 2015 dans la prestigieuse revue JAMA (The Journal of the American Medical Association), jette les bases de futures recherches pour améliorer la prévention et le dépistage de ces maladies.

Les malformations congénitales cardiaques sont les malformations les plus fréquentes chez les nouveau-nés. Elles affectent huit naissances sur mille. Malgré les avancées médicales, elles constituent une cause importante de maladies et de mortalité infantiles.