Le danger des gras saturés

Le danger des gras saturés

Une alimentation riche en gras saturés peut influencer l’humeur. Une étude de l’équipe de Stephanie Fulton, publiée en juillet 2015 dans la revue Neuropsychopharmacology, arrive à la conclusion que les gras saturés tels que l’huile de palme affectent le système dopaminergique mésolimbique, une voie cérébrale critique qui contrôle la motivation.

« Nos recherches démontrent qu’indépendamment du gain pondéral et de l’obésité, une alimentation riche en gras saturés peut nuire au fonctionnement des circuits cérébraux étroitement associés aux troubles de l’humeur, à la toxicomanie et à l’hyperphagie, plusieurs états et pathologies qui affectent la motivation et l’hédonie », explique la chercheuse. À long terme, une alimentation riche en gras saturés atténue la sensibilité de ce système aux récompenses, c’est-à-dire qu’il faut en consommer davantage pour atteindre le même niveau de satisfaction.