Aux sources de l’Alzheimer

Aux sources de l’Alzheimer

L’équipe du chercheur Karl Fernandes au CRCHUM découvre que les personnes atteintes par la maladie d’Alzheimer présentent des dépôts d’acides gras dans le cerveau. Cette percée, parue en ligne dans Cell Stem Cell en août 2015, constitue une première depuis la description de la maladie il y a 109 ans par le Dr Aloi Alzheimer qui avait lui-même observé la présence de lipides dans le cerveau de patients après leur mort.

Cette découverte ouvre une nouvelle piste dans la recherche d’un médicament pour guérir ou freiner la progression de la maladie d’Alzheimer. «Nos expériences suggèrent que ces accumulations anormales de gras pourraient constituer un déclencheur de la maladie », estime Karl Fernandes. Plus de 47,5 millions de personnes dans le monde souffrent de la maladie d’Alzheimer ou d’une autre forme de démence, selon l’Organisation mondiale de la santé. Malgré des décennies de recherche, les seuls médicaments actuellement disponibles ne s’attaquent qu’aux symptômes.